Design a site like this with WordPress.com
Get started

Les Jeux olympiques de Pékin et la menace d’une nouvelle attaque dans la guerre biologique du PCC

Lu Dianzan, 24 janvier 2022

1. Contexte

Le “Covid-19” (Sars-cov-2) est une nouvelle arme biologique conçue en laboratoire par le Parti communiste chinois (PCC). La création du Covid-19 est basée sur la technologie du “gain de fonction”, sous la direction du programme chinois de fusion militaro-civile. Le Covid-19 est un virus à faible taux de mortalité visant à perturber voire à détruire les systèmes économique et médical des pays occidentaux. Tout cela a été révélé et prouvé progressivement par le Dr Li-meng Yan au cours des deux dernières années. Récemment, le Dr Lawrence Sellin a de nouveau averti publiquement que les athlètes se rendant aux Jeux olympiques d’hiver de Pékin sont exposés à un risque important de bio-attaque du PCC. Aussi, le canal Lude Media (23/01/2022) a révélé de nouvelles informations importantes sur le lien entre la récente fièvre hémorragique de Xi’an et les risques potentiels encourus au cours des Jeux olympiques d’hiver de Pékin (voir le lien Lude Media ci-dessous).

Ce court article fournira une brève introduction sur pourquoi et comment le PCC risque de lancer une nouvelle attaque biologique contre les athlètes et plus largement contre le monde entier.

2. Les motivations du PCC

Comme le Dr Li-meng Yan l’a déjà mentionné à plusieurs reprises en public, le Parti communiste chinois et Xi Jinping veulent utiliser l’idéologie marxiste et le maoïsme pour conquérir le monde. C’est le but ultime du PCC. Le PCC est un parti anti-humain et anti-religieux, ayant commis de nombreux crimes au cours de son histoire comme le génocide en cours au Xinjiang, entre autres. Taïwan est également depuis longtemps la cible du PCC ainsi que le territoire qu’il cherche en priorité à conquérir ou même détruire. Pour atteindre les objectifs ci-dessus, le PCC a planifié depuis déjà de nombreuses années des moyens secrets et détournés afin de vaincre les pays libres et démocratiques en occident. Car il sait que par la guerre miliaire conventionnelle il n’a aucune chance de gagner, mais seulement en utilisant les principes de guerre hors limites, c’est-à-dire la cyberguerre, la guerre biologique, la tromperie, la guerre psychologique, etc.

En fait, le développement de nouvelles armes biologiques est une stratégie nationale du PCC. Il est clairement indiqué que les meilleures configurations pour mener ce type d’attaque sont les événements internationaux comme l’Exposition universelle, les Jeux olympiques, etc.
De cette façon, un virus peut être propagé partout dans le monde par les personnes ayant été infectées sur place.

L’article chinois ci-dessous publié par Wang Changjun, rapporte une simulation d’attaque biologique à l’Exposition universelle de Shanghai de 2010.

En tant qu’arme biologique hors limites le Covid-19 a déjà été intentionnellement libéré lors des Jeux mondiaux militaires de Wuhan en 2019. Et a également provoqué la pandémie qui a suivi.
Le PCC s’est ensuite vanté d’avoir triomphé de la pandémie/attaque biologique. Les prochains Jeux olympiques d’hiver de Pékin sont une autre occasion pour le PCC de lancer une nouvelle attaque biologique pour affaiblir à nouveau le monde. Ainsi, il pourrait tirer avantage de cette attaque et prendre le contrôle de Taïwan . C’est une occasion que le Parti communiste chinois ne peut pas laisser passer.

De plus, Xi Jinping sait qu’il en sera sûrement tenu pour responsable, ayant commandé et dirigé la diffusion du Covid-19 en 2019, provoquant un désastre mondial. Xi Jinping sait également que la seule façon d’éviter le blâme est de vaincre complètement le monde, en particulier les États-Unis, par le virus. Les desseins machiavéliques et le comportement agressif de Xi Jinping sont déterminés par le marxisme et le maoïsme profondément implantés dans son cœur, il est donc fort probable que de telles choses mauvaises surviennent.

3. Le confinement de Xi’An – signe de la nouvelle arme biologique hors limites du PCC

Selon les sources de Lude Media (23/01/2022), le confinement de Xi’An (ville de 13 millions d’habitants) est en fait un exercice militaire chinois pour tester une nouvelle arme biologique provoquant une fièvre hémorragique. Ce test d’un nouveau virus secret a été effectué dans une prison de la ville de Xi’an.
Les dernières informations https://www.youtube.com/watch?v=YwrbgChyBvU ont souligné qu’une personne infectée aura des symptômes similaires comme la coagulation intravasculaire disséminée (CIVD) .

Lors du confinement de Xi’an, le PCC a effectué l’ensemble du processus de libération, de détection et de contrôle des informations liées au virus. Il est également très étrange que cette fois-ci aucune information sur l’agent pathogène ne soit sorti de la ville. Rien n’a été signalé officiellement quant à l’agent pathogène. Des sources ont également indiqué que le PCC prévoit d’utiliser ce nouveau virus pour attaquer les athlètes des Jeux olympiques d’hiver, puis de le propager dans le monde.

Dans le même temps, lors du confinement de Xi’an, le PCC a testé un médicament qui pourrait être utilisé pour traiter la fièvre hémorragique. Cette fois, le PCC veut libérer un virus, et être le seul a détenir le médicament qui peut traiter cette infection virale. Le PCC veut continuer à conquérir le monde par ce moyen diabolique.

4. Approche technique de la nouvelle vague d’attaque biologique

KF Mobile Systems (镇江康飞机器制造有限公司) est l’un des principaux fabricants de véhicules à usage spécialisé pour l’armée chinoise. Cette entreprise a collaboré avec l’Académie médicale militaire chinoise et produit un grand nombre de laboratoires mobiles BLS-3 (P3). De plus, en 2018, avant l’épidémie de Covid-19 à Wuhan et le déclenchement de la pandémie, KF Mobile Systems a construit à l’avance de nombreuses cabines d’hôpitaux mobiles .

En 2019, lors de la 7ème édition des Jeux mondiaux militaires se déroulant à Wuhan, KF Mobile Systems a fourni le service de chaîne du froid alimentaire pour les athlètes (vous pouvez imaginer à quel point il est terrible que l’approvisionnement en nourriture des athlètes lors de ces jeux provienne d’une entreprise spécialiste de la chaîne du froid militaire du PCC). Des sources ont indiqué que c’est au cours des Jeux mondiaux militaires que le PCC a diffusé le Covid-19 pour la première fois aux athlètes militaires américains et que 5 concurrents américains furent infectés. Lors de ces Jeux de 2019, une “gestion en boucle fermée” a été utilisée. La même stratégie sera appliquée aux prochains Jeux olympiques d’hiver de 2022, ce qui signifie que tous les athlètes seront physiquement isolés du monde extérieur. Il est probable que le PCC utilise la même astuce en se servant de la chaîne du froid de KF Mobile Systems pour transporter un nouveau type de virus à destination des athlètes. Lude Media suspecte fortement le mélange glace-eau comme méthode utilisée par le PCC dans ce but.

Les sources soulignent que la nouvelle zone de Xiongan(雄安新区) est un centre important de livraison de virus via la chaîne du froid.

5. La désinformation du PCC avant attaque est en route

Quand un cobra s’apprête à attaquer, il y a toujours des signes avant-coureurs. En tant que terrains majeurs de la guerre hors limites du PCC, la propagande et la désinformation sont diffusées au maximum au public avant l’événement. En faisant cela, le PCC veut implanter en amont l’idée que le virus vient d’ailleurs, pas du PCC. Cette astuce a été utilisée ces deux dernières années à plusieurs reprises durant la pandémie de Covid-19. Je n’entrerai pas dans les détails dans cet article. De la même manière le PCC a enclenché une série de propagandes trompeuses relatives à la nouvelle arme biologique en vue des Jeux olympiques d’hiver de Pékin.

Propagande n°1 : (18 janvier 2022) Alors que 370 athlètes américains arrivent le 14 janvier à Pékin, l’aéroport de la capitale chinoise décréta le niveau d’alerte maximum de défense biochimique (niveau 3). Le gouvernement de Pékin a demandé aux citoyens de Pékin d’éviter les athlètes américains comme la peste. (Modifié de 三千尘微 (@WM18320321))

Ci-dessous capture d’une vidéo d’une blogueuse : “Les médaillés d’argent olympiques de l’équipe américaine ont été remplacés par deux militaires américains pour les prochains Jeux olympiques d’hiver de Pékin…” Certains commentaires disent : “L’armée américaine va libérer un nouveau virus, tout comme ce qu’ils ont fait à Wuhan en 2019”

Win@dawniscoming22 a rapporté que “la Chine répand de nombreuses rumeurs sur sa plateforme de propagande et de lavage de cerveau WeChat, selon lesquelles les États-Unis diffuseront un virus aux Jeux olympiques d’hiver “. Voir les captures d’écran ci-dessous.

Propagande n°2 : Twitter 路德社lude media @lude_media, le 23 janvier 2022. Le réseau social chinois Weibo parle d’un singe échappé d’un camion d’un laboratoire en Pennsylvanie, aux États-Unis. Le singe y est décrit comme dangereux et pouvant potentiellement propager le virus de la fièvre hémorragique.

Twitter 熹国史官@MF3G604QW. Un instantané de la nouvelle a été largement propagée en Chine par le PCC : “Une femme aux États-Unis qui a probablement été infectée par le Covid-19 via un singe en fuite.”

Des informations et vidéos de ce type ont été intentionnellement diffusées par le China Daily et le Global Times : “Une Américaine a été infectée par un virus inconnu de type Covid-19 par l’intermédiaire de singes de laboratoire échappés”.
Ce genre de vidéos se répand désormais largement sur un site Web chinois de courtes vidéos nommé XiGuan video (西瓜视频).
Il est extrêmement suspect que le PCC ait si rapidement lancé une campagne de propagande de cette envergure (en moins de 3 jours) juste pour dire au peuple chinois qu’un virus inconnu infecte actuellement les Américains. Ainsi à l’avenir, si des Chinois se retrouvent infectés, ce sera la faute des États-Unis.
De la même manière, les vidéos ci-dessous sont des signaux forts nous indiquant que le PCC veut tromper le public en diffusant des rumeurs selon lesquelles les États-Unis propagent un nouveau virus. En fait, tout en accusant les États-Unis de désinformation, le PCC mène une nouvelle série d’attaques biologiques.

Propagande n°3 : Capture d’écran twitter @Theresa75226936 (26 janvier 2022) :

“Ce matin, notre communauté a constaté le début de la vaccination contre la fièvre hémorragique. Cela s’est mis en place très rapidement. Quand nous y sommes allés, il y avait déjà une longue file d’attente avec beaucoup de monde.”

@Theresa75226936

Une annonce a été faite à Xi’an indiquant les méthodes de protection contre la fièvre hémorragique, telles que le rappel des règles d’hygiène, l’élimination des rats et la vaccination. Il est clair que le PCC prépare la propagation du virus de la fièvre hémorragique.

Propagande n°4 : 26 janvier 2022. Sur Twitter 乔老爷@LoquatGrape :
Le média officiel du Parti communiste chinois, Global Times, a soudainement publié une fausse information : l’ambassade des États-Unis en Chine a annoncé son évacuation de Pékin. Ce pseudo rapport prétend que les États-Unis ont mené des actions pour saper la Chine et les Jeux olympiques d’hiver de Pékin.

En suivant la logique de ces propagandes, il apparaît que le PCC tente de fabriquer à l’avance une histoire dans laquelle :

1. Les athlètes américains qui arrivent à Pékin sont dangereux en termes de transmission de virus. Soyez prudent et gardez vos distances; les médaillés d’argent des Jeux olympiques d’hiver de l’équipe américaine ont été remplacés par deux militaires américains.

2. Des singes échappés d’un laboratoire aux États-Unis pourraient propager la fièvre hémorragique. Ou bien, il pourrait y avoir une étude sur la fièvre hémorragique aux États-Unis. Et, une femme aux États-Unis a probablement été infectée par un nouveau virus de type Covid-19 via un singe en fuite.

3. La Chine se prémunit contre la fièvre hémorragique.

4. Le consulat américain semble soudainement évacué après avoir accompli une sorte de mission.

Toute ce narratif crée l’illusion qu’un plus grand fléau (fièvre hémorragique) se prépare à l’avenir, et que ce virus proviendrait des États-Unis.

Remarques finales

Au vu des points énoncés ci-dessus, il est clair que le Parti communiste chinois planifie une nouvelle menace biologique pour le monde. Le PCC a la motivation et les capacités de la mener à bien. Soyez vigilants partout dans le monde ! Quoiqu’il en soit, j’espère que cela ne se produira jamais ! Que Dieu vous bénisse tous !

Lu Dianzan

Lien vers l’article original : https://dianzanlulu.wixsite.com/anti-ccp/post/beijing-olympic-games-is-under-the-shadow-of-another-wave-of-unrestricted-biowarfare-from-ccp

Advertisement

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: