Pourquoi je ne soutiens pas la probable candidature d’Éric Zemmour

Affiches de soutien à la candidature d’Éric Zemmour dans les rues Paris (AFP-juin 2021)

Par Jean Robin, 08 juillet 2021

J’écris cet article avant la déclaration officielle d’Eric Zemmour, de telle sorte que je ne sais pas s’il ira ou pas, mais d’après les informations qui sortent ces dernières semaines cela fait de moins en moins de doute. 

Ma première réaction il y a 1 mois était de dire qu’il n’ira pas, car ce n’est pas son intérêt : il est sûr qu’un maximum d’affaires le concernant vont ressortir à l’occasion de la campagne, et certaines pas jolies du tout, mais étouffées par ses copains des médias jusque là. 

Il en a d’ailleurs eu des prémisses avec des femmes qui, à tort ou à raison, l’accusent de les avoir embrassées de force, touchées sans leur consentement, et toute la panoplie bien connue depuis Metoo. 

Il a beau citer Bainville qui a toujours regretté de ne pas s’être investi en politique, je ne suis pas sûr que Bainville avait un tempérament suicidaire. Mais Eric Zemmour l’a beaucoup plus que lui, il l’a démontré par le passé, c’est vrai. 

Une candidature Zemmour serait un brillant moyen trouvé par l’oligarchie, comme Macron en 2017, pour redonner de l’intérêt à cette campagne présidentielle qui en manque singulièrement. Mais le but au final serait le même : endormir le peuple, accroître le pouvoir de l’oligarchie. 

Zemmour est le Français le plus médiatique depuis 15 ans, preuve que non seulement il ne dérange en rien l’oligarchie, mais qu’il l’arrange. Je l’ai suffisamment dit et répété. Il est là pour faire croire qu’on est encore en démocratie et qu’il y a encore du débat en France. 

C’est donc une soupape de sécurité formidable pour l’oligarchie, qui voit en lui un moyen de faire diversion de la véritable contestation du peuple, quand il n’a plus d’espoir, c’est là qu’il se mobilise. Zemmour incarne donc le rôle du faux espoir, hier comme journaliste, demain comme politicien.

Il jouera dans cette présidentielle, et dans de futurs scrutins par la suite, le même rôle qu’il joue depuis 15 ans dans les médias : l’illusion. Le problème c’est que le peuple va à nouveau tomber dans le panneau Zemmour, comme depuis 15 ans. 

Depuis 15 ans qu’Eric Zemmour est anti-immigration, l’immigration a-t-elle régressé ? Non, bien au contraire.
Depuis 15 ans qu’Eric Zemmour est anti-islam, l’islam a-t-il régressé ? Non, bien au contraire.
Depuis 15 ans qu’Eric Zemmour est anti-UE, l’UE a-t-elle régressé ? Non.

Quand j’avais interviewé Jean-Marie le Pen en 2010, je lui avais posé la question sur Eric Zemmour, parce que je vois en lui son équivalent journalistique. Le Pen a été la botte secrète de l’oligarchie pour tenir aussi longtemps et aussi facilement. Zemmour sera son successeur. 

Comme l’a dit Julien Rochedy dans une vidéo où il vidait son sac sur son expérience au FN, la politique ce n’est pas dire la vérité, c’est gagner des élections. Vision minable de la Politique, mais très juste de la politique dont nous abreuve l’oligarchie depuis trop longtemps. 

Eric Zemmour côtoie les politiciens depuis très longtemps, et il est devenu comme eux (à moins qu’il n’ait été comme eux depuis le début). Donc dans cette campagne, il dira ce qu’il faut pour tenter de gagner. Mais il n’en croira pas un mot. 

Alors qu’il n’avait jamais critiqué la Chine communiste depuis 1 an et demi qu’elle nous avait attaqué biologiquement, il l’a qualifiée de “dictature sanguinaire” il y a quelques jours. Qui est assez naïf pour croire qu’il aurait compris quoi que ce soit sur le PCC ? 

Ce qu’il a compris par contre, c’est qu’il y avait un boulevard qui s’offrait au candidat ou à la candidate qui désignerait la Chine comme ennemie, puisque 66% des Français en ont une opinion négative selon un sondage Pew qui vient de paraître. 

Zemmour n’est ni bête ni moral : son ambition et son égo n’ont aucune limite et il fera ce qu’il faut pour arriver à ses fins, qu’il ait l’espoir de devenir président ou ministre d’un futur quinquennat Marine Le Pen, qu’il rejoindrait entre les deux tours s’il arrivait après elle. 

L’équipe de campagne qu’il a déjà constitué est une caricature pro-système : une énarque comme directrice de campagne, un ancien vieux routier de Sarkozy et Fillon, un ancien corrompu d’une multinationale française ayant baigné dans la Françafrique chiraco-mitterrandienne, etc. 

Je peux donc dores et déjà vous annoncer tout ce qui va arriver dans sa campagne présidentielle, s’il se lance effectivement. Je renverrai d’ailleurs pendant toute la campagne à cet article pour montrer que tout était prévu d’avance et pouvait être anticipé. 

Il va considérablement durcir son discours sur la Chine communiste, qu’il avait toujours épargnée jusque là.
Mais il n’ira jamais jusqu’à l’accuser d’attaque biologique, préférant rester sur la thèse de l’accident de laboratoire, qui permet de critiquer le PCC sans le critiquer. 

En cela on a déjà un aperçu de la campagne zemmourrienne avec le discours d’Edouard Husson, proche de Marion Maréchal et de Zemmour, qui sera son conseiller sur ces questions, malgré son manque total de compréhension du sujet. 

Ainsi plus personne ne pourra dire que la critique de la Chine communiste est absente des grands médias, et des hommes politiques, puisque Zemmour portera seul le flambeau, comme il l’a longtemps fait sur l’islam (mais il est rattrapé désormais sur ce terrain comme vous le savez). 

Et le tour sera joué : on ratisse large parmi le peuple en lui faisant croire qu’on s’intéresse à son sort et qu’on défend ses intérêts, mais il n’en est rien en réalité. Pétain ne faisait pas autre chose avec les nazis, d’ailleurs Zemmour adore Pétain et ne l’a jamais caché. 

Zemmour est tout à fait PCC compatible, raison pour laquelle il n’a jamais tapé dessus depuis 1 an et demi. Ils sont marxistes comme lui, ils sont anti-américains comme lui, ils sont proches de la Russie comme lui. Il l’avait écrit dans le Figaro : la guerre US/Chine n’est pas la guerre de la France.

En cela il était d’ailleurs en phase avec Lecointre, général en chef des armées. Armée de planqués, collabos des dictatures et de l’oligarchie, comme le peuple français peut le constater depuis 40 ou 50 ans. Zemmour va attirer à lui ce genre de soutiens. 

Une candidature de Zemmour fera beaucoup parler dans les médias comme elle fait déjà beaucoup parler alors qu’il n’est même pas candidat officiel. Toute cette publicité gratuite ne trompe pas, Zemmour fait partie du système, il en a toujours fait partie, il en fera toujours partie. 

L’oligarchie s’amuse bien avec nous et connaît toutes les ficelles et autres combinaziones. Et le peuple n’étant pas éduqué mais regardant avidement Hanouna et BFM VC, il gobe tout ce qu’on lui donne à manger, ou à vomir. Zemmour rentrera dans cette deuxième catégorie bien sûr. 

Mais il n’y a pas de mauvaise publicité, comme le maître de la pub Thierry Ardisson l’avait jadis déclaré à qui voulait l’entendre. C’est d’ailleurs grâce à Ardisson que Zemmour avait émergé dans les médias, dans Tout le monde en parle, face à Clémentine Autain. 

Il sera donc tentant de s’intéresser à cette campagne présidentielle, avec un Zemmour qui fera tout pour se faire passer pour le Trump français. Il n’en a évidemment ni les épaules, ni les compétences, mais les apparences sont trompeuses, et la télévision est un média puissant. 

J’ai écrit cet article à l’avance pour expliquer à l’avance ce qu’il va se passer, sur la question de la Chine en particulier, pour qu’on ne me dise pas que Zemmour incarne désormais la lutte contre le PCC en France. Il est là justement pour tuer cette lutte, comme Husson. 

Il ne dira jamais que le PCC est responsable de l’attaque biologique et de ses conséquences, ni que l’oligarchie française est dans la main du PCC, ni que Raoult roule pour le PCC, etc. Il ira juste assez loin pour faire croire qu’il est anti-PCC, et obtenir les voix des Français.

On le voit déjà à l’oeuvre sur la question européenne, puisqu’il a déclaré récemment qu’il n’était pas pour le Frexit. Chacun sait qu’on ne peut pas être un résistant au mondialisme en France si on n’est pas pour le Frexit. Mais Zemmour ne va pas aussi loin, il est juste anti-UE. 

Il arrive en renfort d’une Marine le Pen essouflée, dont la dédiabolisation l’empêche de maintenir sous sa coupe des Français anti-islam, anti-UE et anti-PCC. Zemmour est là pour l’aider, de même que l’oligarchie puisque le rôle du FN depuis le début est d’aider l’oligarchie. 

Je ne me fais donc aucune illusion sur sa probable candidature, j’ai bien identifié le piège qu’il représente pour les patriotes français, et je sais tout aussi bien que la plupart d’entre eux tomberont malgré tout dans ce piège. Il y avait 40 millions de Pétainistes en 40. 

Quant à ceux qui voient clair dans ce petit jeu de l’oligarchie, je propose de continuer le combat, en profitant de l’ouverture de la fenêtre d’Overton sur le PCC que va certes incarner Zemmour, pour continuer de plus belle à faire en sorte que le PCC dégage de France et du monde.

J’ai donc lancé à cet effet l’opération PCC dégage pour que la vérité, sans arrière pensée électoraliste, puisse se faire entendre partout en France, grâce aux visuels placardés un peu partout comme le montre ce site :

Le pétainisme français n’est pas mort, il se réincarne en Eric Zemmour et tous ses soutiens (dont je ne suis pas), comme je l’avais prophétisé dès 2014 :

J’ajoute pour conclure que Zemmour mettra toujours l’islam et l’immigration en ennemis prioritaires de la France, et le PCC loin derrière, ce qui sera la différence majeure entre la résistance et la collaboration. En 40 les résistants désignaient l’Allemagne nazie comme ennemi, et les collabos désignaient l’URSS et le bolchévisme comme ennemi principal.

Zemmour recevra le soutien de toute la dissidence soralienne, à part le clan soralien qui le désigne comme “national-sioniste” et ne voit que le juif en lui. Mais Soral roule ouvertement pour le PCC. 

Aujourd’hui la vraie distinction entre collabos et résistants se fait à 2 niveaux :
– croire qu’on est en démocratie ou pas
– désigner le PCC et le marxisme comme ennemi principal ou pas. 

Opération PCCdégage à Marseille (twitter-juin 2021)

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

Create your website with WordPress.com
Get started
%d bloggers like this: