Le “succès” chinois du COVID-19 : un mirage qui continue de tromper l’Occident

Les habitants de Wuhan ont rempli les rues de la ville pour l’arrivée de 2021.

Par Jordan Schachtel (01/01/2021)

Les réseaux sociaux étaient en feu la nuit dernière avec des réactions choquées et perplexes face aux images de célébrations du Nouvel An à Wuhan, en Chine, montrant des rues bondées et des citoyens fêtant la nouvelle année d’une manière presque “pré-corona”, à l’inverse de la quasi-totalité du monde occidental.

Les célébrations de Wuhan ont été présentées comme une grande source de fierté nationale pour la Chine, qui tient à montrer au monde entier qu’elle seule a réussi à vaincre un virus que personne d’autre n’a pu encore maîtriser. Alors que le nombre de cas de COVID-19 continue d’augmenter à travers l’Occident, la Chine affirme que son problème de pandémie est résolu depuis de nombreux mois.

Beaucoup ont été déconcertés de voir les images inédites d’une Chine montrant le succès supposé dans sa lutte contre le virus, le tout sans même avoir besoin d’un vaccin COVID-19 ! Certains étaient même envieux que les chinois aient pu célébrer la nouvelle année librement et ouvertement, espérant qu’un jour ce pourrait être leur cas également. D’innombrables défenseurs des masques et partisans du confinement s’en sont pris par la même à leurs compatriotes, affirmant que si seulement ces barbares s’étaient conformés à «la science», en invoquant une sorte de conformité culturelle chinoise, eux aussi seraient en mesure de célébrer le nouvel an. D’autres, nombreux également, ont affirmé qu’une telle scène n’était possible que parce que la Chine dissimule depuis le début la mort de millions de ses citoyens à cause du COVID-19.

Le message de la Chine au monde entier était clair :

Votre pays peut suivre le chemin de la Chine, se rouvrir au monde et vaincre cette infection, mais seulement si vous suivez les protocoles stricts de la Chine. Ce n’est pas facile, mais il y a un chemin vers la victoire !

Le Parti communiste chinois (PCC) vend l’idée que cette célébration à Wuhan a été rendue possible parce qu’il a «vaincu» le virus grâce à une réponse politique autoritaire du pays à la pandémie, prouvant à la fois la supériorité de son peuple et de son système dans son ensemble. Pékin a été heureux de continuer à fournir sa feuille de route au reste du monde, qui comprend de nouveaux confinements et des restrictions draconiennes, et ce jusqu’à ce que le virus soit «sous contrôle», comme en Chine. Ces mêmes restrictions n’ont pas été imposées en Chine depuis presque un an, mais Pékin affirme avoir fait un si bon travail avec les confinements qu’ils n’ont pas rencontré de problèmes supplémentaires.

La feuille de route susmentionnée continue d’être mise en œuvre à travers le monde en tant que stratégie principale pour «vaincre le virus». Certains pays ont institué des confinements rigoureux et autres restrictions punitives pendant des centaines de jours, sans succès. Alors pourquoi ces confinements, solution magique promise par la Chine, n’ont-ils jamais fonctionné nul part ailleurs dans le monde ?

C’est parce que la réponse des autorités Chinoises à Wuhan était de la pure pseudoscience. Sans jamais vraiment fonctionner. La Chine n’a pas éliminé un virus. Les données sur les confinements – maintenant testés dans plus de 100 pays, depuis près d’un an – montrent qu’ils ne fonctionnent pas pour éliminer un virus respiratoire. Il en va de même pour toutes les autres interventions non pharmaceutiques en plus des dispositifs liés à la chaîne de transmission du virus.

Les données relatives aux confinements sont implacables et claires comme de l’eau de roche afin de montrer leurs échecs catastrophiques. La Chine n’a pas éliminé un virus, elle a vendu avec succès l’image d’élimination d’un virus.

Certains se demanderont alors : si la Chine n’a effectivement pas éliminé le virus, comment se fait-il qu’elle soit complètement ouverte et prospère pendant cette pandémie ?

La raison pour laquelle la société chinoise peut être ouverte et productive pendant la pandémie de coronavirus est simple: le COVID-19 n’est pas particulièrement dangereux pour une société ouverte. Les données nous indiquent qu’environ 99,9% des personnes infectées se remettront du COVID-19. Ce n’est tout simplement pas le virus tueur qui nous a été décrit. C’est une maladie qui ne menace pas la population active, celle là même qui a été le plus durement touchée par les quarantaines et confinements à travers l’Occident.

Prenons par exemple la Suède qui, avec une population de plus de 10 millions d’habitants, a enregistré moins de 100 décès dus au COVID-19 pour l’ensemble de la population de moins de 50 ans. Le même modèle de stratification par âge s’aligne à tous les niveaux dans tous les autres pays occidentaux. Les quarantaines préconisées par la Chine ne sont rien de moins qu’une folie destructrice.

Nombre de décès dus au Covid-19 en Suède en 2020 par tranches d’âges

Le virus n’est pas suffisamment dangereux pour changer nos comportements, mais cela a quand même été le cas, car nos dirigeants continuent de faire avancer un projet de désinformation et de mensonges sur son réel danger pour la société.

La Chine n’a pas vaincu le virus, elle a déclaré sa victoire sur ce virus. Puis elle est passée à autre chose. Le mensonge diffusé par la Chine communiste a fonctionné au-delà des rêves les plus fous du PCC, alors pourquoi s’arrêter maintenant ? Ils seront au contraire d’autant plus motivés pour continuer à propager ces mensonges sur leur stupéfiant «succès» national jusqu’à ce que cela ne leur soit plus utile, et pas avant.

S’il y a une chose que nous pouvons emprunter à la “vraie” réponse de la Chine à la pandémie, c’est sa réaction post-Wuhan, qui montre que le virus n’est pas assez puissant pour même envisager de réorienter la société autour de lui. Pourtant, d’une manière ou d’une autre, pendant presque toute l’année 2020, le monde occidental était occupé à imposer brutalement les confinements prescrits par la Chine communiste, échouant continuellement, mais s’attendant à des résultats différents. Espérons que la raison prévaudra en 2021.

J’espère que vous passerez tous une très bonne année !

Jordan Schachtel

Lien vers l’article original : https://jordanschachtel.substack.com/p/chinas-covid-19-success-is-a-mirage?r

Leave a Comment

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s